Organisation politique
Population
Géographie
Hymne
   
   
   
   
   
   
   
   

ASPECTS GEOGRAPHIQUE

La Colombie se trouve à l’extrême nord de l'Amérique du Sud et ses côtes limitent, au nord, avec la mer des Caraïbes ou des Antilles et à l’ouest avec l’Océan Pacifique. En plus, au nord-ouest avec le Panama, à l’est avec le Venezuela et le Brésil et au sud avec le Pérou et l'Equateur. Le pays a une surface totale de 1.141.748 Kilomètres carrés.

Le territoire colombien est traversé du nord au sud par la cordillère des Andes qui se divise en trois grandes chaînes de montagnes dès son arrivée, au point appelé nœud d’Almager ou de Los Pastos, dans le Massif colombien, au sud du pays.

Le premier système s’appelle Cordillère Occidentale, et là on trouve, parmi d’autres villes, Pasto, Popayan et Cali. C’est une région agro-industrielle, essentiellement. Parallèle à La première, se trouve La Cordillère Centrale, dans Laquelle se Localisent des villes comme Medellin, Manizales et Ibagué et Les principaux volcans neigeux du territoire colombien. Cette cordillère se caractérise par, L’existence de vallées et dépressions importantes, Lesquelles, à l’aide de la variété de climats, concentrent La principale production agricole colombienne.

Le troisième système de montagnes c’est la Cordillère Orientale et elle est considérée La plus importante des trois, puisqu’on y trouve Les villes de Bogota, Bucaramanga, Tunja, Villavicencio et Cucuta. Tout cela forme la Région Andine qui est La plus importante, sociale et politiquement, pour Le pays.
Les trois cordillères, de caractéristiques uniques, permettent, le long de leur parcours, de trouver de différents climats, cultures et espèces animales, et, en plus, de former un ample et varié réseau hydrographique incomparable dans le monde.

Au nord de la Colombie et aussi dans le région orientale, on trouve de grandes extensions de plaines tropicales, n’interrompues que par de petites formations de montagnes indépendantes, dont la plus importante s’appelle Sierra Nevada de Santa Marta où se trouvent les pics Cristobal Colon (5.775 mètres d’altitude) et Simon Bolivar (5.600 mètres d’altitude), les plus hauts de la Colombie. Ce système finit dans la mer des Caraïbes, à l’extrême nord du continent.

D’autres systèmes indépendants sont: la Serrania del Perija, dans les limites avec le Venezuela, au nord du pays, et la Sierra de la Macarena, dans les plaines orientales. Celle-ci est considérée, en plus, la principale réserve forestière colombienne pour le XXIe. siècle. On trouve aussi des formations géologiques indépendantes, dans les Océans Atlantique et Pacifique, telles que les archipels de San Andres et Providencia, Rosario et San Bernardo et les îles de Tierra Bomba, Baru et Carthagène, dans la mer des Caraïbes et des formations plus petites comme Gorgona et la petite île de Malpelo, dans l’Océan Pacifique.

La Colombie se trouve entre les 40°13’30” de latitude sud et les 20°30’40” de latitude nord. Entre les 660°50’54” de longitude ouest et les 790°01’23” de longitude ouest par rapport à Greenwich.

Sa surface marine est de 998.000 kilomètres carrés, ce qui donne, avec la surface terrestre, un total de 2.129.748 kilomètres carrés. Les limites de la Colombie sont: à l’est, 2.219 km avec le Venezuela et 1.645 km avec le Brésil; à l’ouest, 266 km avec le Panama; au sud 1.626 km avec le Pérou et 586 km avec l'Equateur.

Le pays possède des frontières maritimes avec le Costa Rica, Haïti, la République Dominicaine, le Nicaragua, le Honduras, l’île Cayman (Royaume Uni) et la Jamaïque. Ses principaux territoires insulaires son formés par l’archipel de San Andres et Providencia, île de Santa Catalina, îlots de Roncador, Quitasueño, Aburqueque et Malpelo.

HYDROGRAPHIE

La Colombie est une des nations les plus riches dans l’aspect hydrographique. Comme peu de pays dans le monde, elle a des limites avec deux océans, l’Atlantique et le Pacifique. Dans son territoire il y a une grande variété de lacs, lacunes et glaciers. Son territoire est traversé par de différentes rivières et fleuves qui forment les principaux systèmes hydrographiques de l’Amérique du Sud. Parmi d’autres, dans la géographie colombienne, on trouve des fleuves comme le Magdalena, l'Oriental et l’Amazonas. Celui-ci, par son débit, le premier fleuve du monde. Le plus important c’est le Magdalena, qui traverse le pays du sud au nord, et son cours atteint 1.550 km de longueur. C’est la plus importante voie fluviale de la Colombie.

Parmi les lacunes qui se trouvent entre les différentes cordillères, les plus importantes sont: Iota, située à 3.015 mètres d’altitude dans la cordillère Orientale et dans le territoire du département de Boyaca. Dans le département de Nariño, on trouve la lacune de la Cocha, avec des caractéristiques semblables, au sud du pays. Dans les lacunes naturelles et aussi dans les artificielles (46 au total), assez grandes, la force hydraulique, la pêche sportive, le tourisme et la pisciculture trouvent la meilleure scène pour le développement de leurs activités.

CLIMAT

La situation de la Colombie au Tropique du Capricorne, lui permet d’avoir tous les climats connus dans le monde. Principalement, le pays possède un climat tempéré, mais la géographie très variée lui permet aussi d’avoir de grandes zones de climat chaud et des terres froides; climat tempéré ou chaud, c’est le 83% du territoire national et ces zones-là se trouvent entre le niveau de la mer et les 1.000 mètres d’altitude. La température moyenne est entre 20 et 30 degrés celsius.

L’autre grande tranche du climat colombien est composée par les territoires situés au-dessus de 1.200 mètres d’altitude. Ce climat se trouve dans le 9% de la surface totale du pays et la température varie de 12 à 20 degrés celsius. C’est ici où se trouvent les principales zones cafetières et centres urbains de la Colombie.

En plus de ces deux régions déterminées par le climat, la géographie colombienne possède les terres froides ayant des températures inférieures à 10 degrés et les zones désertiques ayant des températures supérieures à 35 degrés, dans de différentes régions et endroits de ce grand pays.

L’une des conditions qui font du climat une vraie richesse, exclusivement colombienne, c’est la variété et proximité des différents accidents géographiques qui se présentent et qui permettent à la Colombie de jouir de cette variété de climats.

Source : Ministère Des Affaires Etrangères